vendredi 25 août 2017

Courir - Ce qui fait une bonne course

Une bonne course, c'est une alchimie. La conjugaison du bien-être physique, de la sérénité et beauté du paysage.



J'aime quand :
- la foulée naît de l'inspiration, ample et régulière,
-le rebond fait le pas suivant. Chaque fois, profiter de l'appui au sol, de la vitesse du pas précédent pour repartir, plus vite, plus loin, plus légèrement,
-les jambes sont à la fois légères et puissantes 
-l'esprit est libre, concentré sur l'effort. Quand les pensées vont et viennent et que parfois les idées surgissent.

J'aime courir, droit devant moi, sans montre, ni téléphone. Sans ravitaillement, ni chemin tracé.
Courir me permet de m'approprier l'espace.
Cette année, j'ai aimé courir le long de la coté d'émeraude, sur le GR40, admirant les mille nuances de bleu et de vert. J'ai aimé courir dans le Sancy, sur les plateaux, dans les forêts. Mille nuances de bleu et vert aussi dans des tonalités sensiblement différentes de celles de la Bretagne.
Courir me permet de vivre le temps, le sang qui bat dans les tempes, les poumons qui brulent, les pieds qui frappent les chemins.
J'ai aimé courir dans le froid de janvier, -10° au thermomètre; j'ai aimé courir dans l'air brulant des quais de Paris.

Pour fêter symboliquement mon changement de décennie,  j'ai parcouru 41kms et la semaine suivante, j'ai combiné un trail de 23 kms à une sortie VTT exigeante de 65kms. Pour le plaisir. Pour le défi. Pour avoir le temps de réfléchir. Pour le plaisir de dépenser de l'énergie. Pour faire enfin ces 2 randonnées que j'avais envie de faire sans en trouver le temps.

Bref, je vous l'ai déjà dit : j'aime courir.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire